Di Dghyovellina

Caniche

LE TRAVAIL DE L'ELEVEUR.

LE TRAVAIL DE L'ELEVEUR.

Le travail de l'éleveur, c'est quoi au juste ?

 


Beaucoup pense que l'éleveur s'enrichit sur le dos de ses pauvres chiens ou chats, on ne penserait pas la même chose d'un éleveur de poules ou de vaches (eux ce n'est pas la même chose...et pourtant!).


 


L'éleveur de chien se lève tous les matins tôt (pas de grâce matinée) pour sortir ses chiens, vérifier qu'ils ont passé une bonne nuit et qu'ils sont en bonne santé. Il a quelque fois la mauvaise surprise de retrouver un de ses chiens mort, croyez moi c'est traumatisant.


 


Ensuite, il nettoie les cages ou les chenils des chiens, certains sont sales la nuit car ils sont vieux, bébés ou encore infirmes...cela s'appel l’hygiène des locaux, que les chiens soient dans votre maison ou à coté dans un chenil, tout doit être propre. On n'oubli pas les extérieurs, ramassage de crottes et arrosage des urines pour les évacuer.


 


On passe au soins quotidiens, les traitements médicales, les pansements, la nourriture, l'entretien du pelage (pour les chiens qui se toilettent c'est encore plus long). 


 


On continu avec le choix des reproducteurs, le moment pour faire des saillies, les tests de santé (très onéreux), les prises de sang, les tests divers et variés, les déplacements pour le bon étalon, la mise bas, l'arrivé des chiots et leurs soins, etc...


 


Encore et encore, la mise en vente des chiots, la gestion de son site internet, les expositions canines pour avoir des champions, etc...


 


La suite, les chiots invendus, les adultes qui ne peuvent plus reproduire, ils faut essayés de les placés après les avoir stériliser souvent à nos frais.


 


Voici la dure vie d'un éleveur canin ou félin passionné, pas de vacances car on ne peut pas partir (qui garderai les chiens), pas de repos, pas de sortie, mais le plaisir d'être au milieu d'eux et de voir de la reconnaissance dans leurs yeux.


 


Ne venez pas nous dire que nos chiens sont chers, quand les trois quart des éleveurs canins sont sous le seuil de la pauvreté en France. 


 


Par contre sachez faire la différence entre  un éleveur de qualité et des revendeurs (animaleries) ou des marchands de chiens importés....